invention d’un nouveau matériau, le bois translucide

L’innovation est souvent là où l’on ne l’attend pas. Qui aurait-cru que le bois pouvait-être un matériau futuriste révolutionnaire ? Timothée Boitouzet lui y croit dur comme fer. L’idée lui vient sur les bancs de Harvard où il peut continuer ses études d’architecture tout en se formant à la biologie moléculaire. Il s’intéresse à la structure interne du bois à qui il veut donner l’aspect et la consistance d’un super matériau. Le bois comme il est rappelé sur le site internet de son entreprise Woodoo, est composé de 60 à 90% d’air suivant l’espèce. Le but est alors de reconstruire sa porosité afin d’en faire un bois armé utilisable dans l’industrie de la construction.
Après avoir prélever la lignine contenu dans le bois, il injecte des bionomères. Une matière organique qui, au sein des espaces vides séparant les fibres, solidifie le bois. Le monomère présent, ainsi que la cellulose, matériau cristallin présent naturellement dans le bois rendent le bois translucide et esthétique.

Selon ses dires, le bois devenu imputrescible serait « plus résistant au feu et 3 fois plus rigide que le bois d’origine » avec « une empreinte carbone 2 fois plus faible que le béton et 130 fois moins que l’acier ».

Son entreprise s’inscrit aussi dans une dimension sociale et écoresponsable. La France n’exploite que très peu le bois qu’elle possède. Pourtant elle est la première puissance parmi les pays européens en matière de volume de bois sur pied. Cette invention pourrait réveiller ce secteur et ainsi créer des emplois tout en étant en accord avec la politique écologiste, le grand défi du 21ème siècle.

L’innovation brevetée a reçu plusieurs récompenses en France comme à l’étranger. Timothée Boitouzet a été notamment lauréat du prix jeune innovateur de l’année par le MIT Technology Review.

Le bois devenu très résistant pourrait être utilisé dans des structures bien plus grandes ou dans des applications inédites.

http://woodoo.fr/


woodoo-2
Le bois translucide par Woodoo


alexandra Ferrand-Eynard


Partager Facebook Partager Twitter

Retour